Maârif : le Manhattan Marocain

Le Maârif est un quartier commerçant de Casablanca dont la particularité réside en ses bâtiments emblématiques, les tours jumelles du « Twin Center »

Le centre commercial du « Maârif », compte de nombreuses boutiques dont beaucoup de grandes marques occidentales. Le quartier est très populaire et très apprécié de la jeunesse Casablancaise. Lieu de diversité sociale depuis toujours, le quartier s’adresse ainsi à tous les budgets.

La mutation du Maârif au cours du XXème siècle

Le terme « Maârif » vient d'une sous tribu « arabe chorafa » issu de la tribu Mzab. Il s'agit d'une tribu originaire de Zénata, « Les berbères orientaux », qui fut arabisée lors de l’arrivée des Bani Hilal. Les Maârifs possédaient des terrains à Casablanca partout sur la pleine de chaouiyas « Tamesna à l’époque de berghouata ». Les terrains du Maârifs furent cédés aux Anglais vers 1912 sous la pression du Sultan de l'époque.*

Ce même quartier, qui au début du siècle dernier, était considéré aussi, comme une zone de grande insécurité, liée aux massacres d’Européens commis en 1907. Les colonies d’immigrés sont aussi à l’origine du quartier commerçant, du Maârif. En effet, Italiens, Espagnols et Français, venus des vagues migratoires nombreuses à l’émergence du Maroc, ont contribués aussi à la prospérité et cohabitation de ce quartier, une cohabitation d’entente et de solidarité, née de la diversité des origines sociales, métissage du tissu urbain de ce quartier.

Les fervents amateurs de shopping seront heureux de connaître ce quartier Maârif !

* Merci à notre lectrice pour ces précisions qui ont permis de corriger une erreur historique que nous avions commis.

Photos

2 comments

  1. FD Répondre

    Bonjour,

    Il faut corriger :

    Le terme « Maârif » est une sous tribu « arabe chorafa » issu de la tribu Mzab. Qui est une tribu originaire de Zénata « Les berbères orientaux » mais arabisé lors de l’arrivée des Bani Hilal pour ensemble et plusieurs berbères former « Berghouata »
    Les Maarif possédaient des terrains à casablanca bien avant la construction de la ville de « Ben Ahmed ». Ils ne viennent pas de la zone rurale, mais ils sont bien des Casablancais qui avaient des terrains partout sur la pleine de chaouiyas « Tamesna à l’époque de berghouata ». Ils ont vendu leurs terrains à LMAARIF parceque le Sultan à l’époque les a obligé à le faire, et vendre leur terre aux Anglais vers 1912.

    Merci de corriger

    • Rédaction Casablanca City Guide Répondre

      Merci Ariane pour ce commentaire très constructif. Nous procéderons sans tarder à la correction de l’article à l’aune de vos informations.

      Cordialement,
      La rédaction