L'architecture de Casablanca

Casablanca est une ville modèle d’architecture et d’Urbanisme, une concentration absolue de bâtiments art déco, fonctionnalistes et modernistes d’avant-garde, une magistrale école à ciel ouvert et un témoin privilégié d’innovations durant un demi-siècle, entre les années 1910 et 1960...

Casablanca un véritable écrin des courants architecturaux.

Dès 1920, au coeur même des années folles, débuts de l’art déco, pionniers et colons vont inciter Casablanca à devenir la locomotive et le symbole d’un Maroc à venir : moderne, dynamique et ouvert.

Ainsi, Casablanca, laboratoire d’urbanisme et d’innovations où, pluralisme décoratif, dernières tendances, et utilisation de nouvelles technologies, telle en 1917 celle du béton armé, y seront testés et tous ces courants, feront de la ville ce qu’elle représente aujourd’hui...

On y retrouve tous les styles : arabo-andalou revisité à la française, art nouveau, néo-classicisme, art déco, néo-mauresque, fonctionnalisme, cubisme, hygiénisme, immeuble à redans, et brutalisme.

Lignes courbes, symboles de l’art nouveau, formes géométriques et caractéristiques de l’art déco, les décors et ornementations d’angelots, de corbeilles de fruits ou de têtes de lions, autant d’éléments et de mélanges qui, avec harmonie, avec frises de zellige, stuc et sculptures de bois de cèdre, forment notamment les intérêts des nombreux bâtiments administratifs du centre ville, ou comme également l’hôtel excelsior, donnent un attrait touristique tout particulier, très représentatif de ces époques avec les surprenantes créativités visibles à Casablanca.

Casablanca qui fut aussi la Capitale de l’architecture moderne sous les influences de l’immeuble “Levy Bendayon” de 1928 de l’architecte “Marius Boyer”, de l’immeuble “Moretti-Milone” de 1934 par “Pierre Jabin” avant de donner place au style ultra-moderne des villas aux accents Californiens et du premier gratte-ciel africain “l’immeuble liberté” de “Léonard Morandi” haut de 78 mètres, conçus dans les années 1950.

Découvrir les différents styles de l'architecture de Casablanca

  • Style Arabo-andalou : Palais de Justice et la fontaine visibles sur la place Mohamed V.
  • Style Art nouveau : les restes de la façade de l’hôtel Lincoln de 1917 dont une partie s’est effondrée en 2009, le bâtiment de la poste de l’avenue Mohamed V construit en 1918 par Adrien Laforgue, le premier bâtiment de ce quartier, la Bank Al Maghrib de Casablanca...
  • Style Art déco : La villa des arts, l’ancienne église du sacré-coeur. Le quartier en lui-même qui fut à l’époque du protectorat français le quartier européen de la ville avec la place administrative, le parc de la ligue arabe, les larges boulevards...
  • Style Art néo-mauresque : l’immeuble Bessoneau de 1930, où juste à côté, vivait avant sa destruction en 2011, l’immeuble érigé en 1925 le “Piot-templier” une oeuvre de Pierre Ancelle.

Photos Sandra Cohen-Rose et Colin Rose

2 comments

  1. Loubna 10 avril, 2018 at 17:29 Répondre

    j’habite a Casablanca depuis peu et je decouvre chaque jour une facade, une moulure, un batiment splendide quel dommage que ces joyaux architecturaux ne soient pas mieux entretenus

Leave a reply